Arequipa a été notre première destination péruvienne. Nous nous y sommes sentis si bien que nous y avons passé une bonne dizaine de jours. On vous raconte que faire à Arequipa.

Arequipa, cité blanche

Arequipa

carte-perou

Ahhh Arequipa…!

Ses ruelles aux façades coloniales et aux jolis balcons sculptés, ses nombreux patios intérieurs aux murs colorés, sa Place des Armes bouillonnante d’activité, son marché central où l’on peut déguster des glaces traditionnelles…

Arequipa est un mix entre ville historique et modernité : les anciens bâtiments majestueux aux lourdes portes en bois décorées et aux patios avec sculptures, fontaines et plantes vertes cachent des restaurants huppés, des cafés hipsters et des magasins d’art traditionnel.

Bref, après notre désenchantement en Bolivie, nous étions enfin heureux de trouver une ville agréable dans laquelle nous poser un peu, et qui soit moins en altitude, histoire de laisser nos poumons (et nos organes) prendre un peu de repos.

culture confiture

Arequipa est la 2e ville péruvienne en terme de population (derrière Lima, donc) et a été fondée par les Espagnols lors de leur colonisation en 1540.
Située à 2300 mètres d’altitude au pied de l’iiiiimmense volcan Misti (qui lui, culmine à plus de 5800 m), on la surnomme la Cité Blanche parce que bon nombre de ses bâtiments coloniaux sont faits de pierres volcaniques blanches appelées Sillar.
Cette pierre est d’ailleurs une spécialité géologique de la région et vous ne la trouverez que dans les environs !

Arequipa

Que faire à Arequipa ?

Acheter des trucs bizarres au Mercado central San Camilo

Vous le savez déjà, nous, on adore les marchés. Alors forcément, quand on arrive quelque part, on va directement au marché central pour aller y faire quelques emplettes et découvrir les spécialités locales.
Le marché San Camilo se trouve sous de grandes halles couvertes où tous les stands sont classés par catégories (pain, fruits & légumes, fleurs etc).

ArequipaArequipaOn vous invite à retrouver tous les noms de ces fruits que nous avons achetés et à les écrire dans les commentaires 😉

Vous y trouverez aussi de nombreux stands de produits médicinaux et « trucs de sorcières », comme des fœtus de lamas, porte-bonheur que l’on enterre sous les maisons en offrande à la Pachamama (la terre-mère, déesse protectrice).

Regardez le carrousel de photos du marché ci-dessus pour y voir les nombreux grigris que l’on peut acheter.

Arequipa Arequipa
Autre chose à tester au marché San Camilo, ce sont les « queso helado », ces glaces faites avec une technique très particulière puisque la « pâte » se trouve dans une énorme bassine en métal que l’on fait tourner très vite pour la faire prendre, puis que l’on dépose sur une assiette sous forme de petites couches et que l’on saupoudre ensuite de cannelle.
Les ingrédients : du lait concentré sucré, de coco et de la cannelle !

Allez tester au 1er étage les glaces de la « Senora Rosa », considérées comme les meilleures de la ville !
2,50 soles
(soit 70 centimes d’euro) la glace pour 2 personnes tellement c’est fat.

Faire un Free Walking Tour

Les Free Walking Tour, on vous en parlait déjà à Valparaiso, ce sont des visites à pieds d’un quartier de la ville avec un guide local, qui durent environ 2h30, et à la fin vous donnez ce que vous voulez, selon vos moyens.

Les visites commencent à 15h depuis la cour intérieure de la chocolaterie Chaqchao (rue Santa Catalina) et se terminent dans le bar le « Déjà Vu », avec un shooter de Pisco Sour gratos !

S’empiffrer de chocolat tout en remplissant son cerveau

On vous en parlera plus tard dans un article dédié : la chocolaterie bio Chaqchao organise des cours de chocolat tous les jours pendant environ 2h30.
Cours pendant lequel vous apprendrez tout sur les techniques et le processus de fabrication avec un guide parlant anglais, puis vous réaliserez vos petits chocolats aux différents toppings que vous emporterez ensuite avec vous à la fin du cours pour les bouloter dans votre chambre d’hôtel

ArequipaLes fèves de cacao.

« Vous en aller dormir dans le paradis blaaanc… »

Dormir des heures à l’hôtel Los Andes Bed & Breakfast, parce que vous êtes trop fatigués de vos derniers jours à arpenter le pays en long en large et en travers.
(Et parce que je voulais juste placer Michel Berger).

Arequipa Arequipa

Se balader dans les rues

  • La Plaza Del Arma : Comme dans toutes les villes du Pérou (enfin, en tout cas, dans toutes celles que nous avons faites), la Plaza Del Arma est un peu LA place centrale où il fait bon « s’asseoir sur un banc 5 minutes avec toi regarder la vie tant qu’y’en a. »

Celle d’Arequipa est vraiment grande, avec des arcades tout autour qui abritent des tas de resto à touristes (et donc des dizaines de racoleurs qui vont vous proposer de manger du cochon d’Inde tous les 2 mètres) et une sorte de square central garni de palmiers.

Vous y verrez des vendeurs ambulants partageant l’espace avec un nombre incalculable de pigeons (qui eux, ne vendent rien).
Si vous vous sentez l’âme d’une Brigitte Bardot vous pouvez toujours apporter quelques graines pour les nourrir. Si au contraire c’est l’âme d’une Mère Thérésa, vous pourrez déguster quelques glaces ou jus de fruits auprès des vendeurs.

  • Le Cloître La Compania :

Ce magnifique cloitre aux piliers sculptés de différentes fleurs vous ravira par son architecture. Il abrite quelques magasins vendant des vêtements en alpaga, et au premier étage un chouette bar à vin / café (je vous en parle plus bas).

Arequipa

  • Les ruelles, les patios cachés… je vous laisse découvrir par vous-même le centre historique 🙂

Le couvent Santa Catalina

L’entrée était malheureusement trop chère pour nous (environ 10 € par personne) donc nous avons fait l’impasse. Mais selon plusieurs blogs que nous avons vu c’est apparemment magnifique.
Du coup on vous le conseille quand même (et vous pourrez ainsi nous confirmer si c’est bien ou pas, héhé) et sachez qu’il est inscrit au patrimoine mondial de l’Humanité.

Le Museo Santuarios Andinos

Ce musée qui abrite une momie Inca coquettement prénommée Juanita et qui a été découverte prisonnière de la glace en 1995 sur le volcan Ampato. Cette momie aurait été offerte à la Pachamama comme sacrifice humain.

 Entrée : 20 soles, environ 6 €.

http://declic-et-des-claques.com/wp-content/uploads/2017/04/giphy.gif

Le Colca Canyon

Au départ d’Arequipa vous pourrez visiter cette merveille de la nature en excursion d’une journée ou de plusieurs, selon votre budget et votre capacité physique.
Le Canyon de Colca, profond de 3400 m, est un des plus profonds canyons du monde.

Pas spécialement d’agence à vous recommander, il y a en 10 000 vous trouverez bien celle qui comblera votre cœur (et allègera votre porte-feuille).
À savoir par contre, vous aurez sur place à payer 70 soles pour l’entrée de la réserve naturelle.
Pour une excursion d’une journée (départ 3h30 du matin), nous avons payé 50 soles par personne avec l’agence.

Arequipa

Où dormir à Arequipa ?

Los Andes B & B
Attention ! Coup de ♥ pour cet hôtel !
Petit déjeuner sous forme d’énorme buffet, transats sur un roof-top avec vue sur le volcan, patio, petit salon couvert avec canapés et télé, cuisine en libre service… bref, cet hôtel dont la façade extérieure peut laisser perplexe est vraiment topissime !
Vous avez le choix entre dortoirs, chambre avec salle de bain commune ou chambre avec sdb privative.

59 soles (soit 17 € environ) la nuit avec petit-déjeuner si vous êtes bon négociateur. Sinon c’est 65 soles en prix de base pour la double avec sdb commune.

Où manger et boire un verre à Arequipa ?

Café et vin (Claustros La Compania)

Je vous en parlais plus haut, au premier étage du cloître se trouve un petit bar tenu par un Français et qui propose du vin local, des plateaux de fromages (ouiiiiiii ) et du café (mais nous ne l’avons pas testé, nous avions déjà trouvé notre café fétiche).
De gros fauteuils en velours et une ambiance tamisée pour parfaire le tout.

La petite Française

Des crêpes ! Salées et sucrée, pour tous les goûts ! Et à l’étage une petite mezzanine en bois joliment décorée dans les tons bleu clair et rose.
☝ Par contre, pour les puristes (n’ayez pas honte, je sais qu’il y en a parmi les Bretons qui lisent ce blog), les crêpes salées sont faites avec de la farine à crêpes sucrée. Mais chuuuut !

Nous avons testé la Épinard, bleu et noix, qui était top !
13 soles la crêpe.

Arequipa

Tostaduria Kaffeehaus

☕ Un super café, tout neuf et fraîchement ouvert, tenu par une Allemande. Dans la petite cour il y a même la machine pour torréfier le café.
(on va faire un article exprès sur ce café, à venir quand Steven s’y mettra.. coucou Steven !)
La carte ravira les becs sucrés et salés avec des gaufres.

Tester la gaufre Nutella-banane avec un Latte Macchiato vous ne serez pas déçus !

ArequipaLa fameuse gaufre !

Mandala

Restaurant végétarien proposant des menus du jour à 9 soles par personne (soit 2,60 €) : soupe + plat + boisson.
C’est simple mais c’est servi rapidement et c’est bon !

Cevicheria Fory Fay

Dommage d’aller au Pérou et de ne pas goûter un ceviche, ce plat de poissons (parfois accompagnés de fruits de mer) marinés avec quelques morceaux de patates douces.

25 soles le ceviche de poisson (environ 7 €).

El Buda Profano

GROSSE découverte pour nous que ce restaurant puisqu’il s’agit de sushis… végans !
Tenu par un Canadien, ce petit restaurant dans une magnifique salle voûtée a sa cuisine derrière un comptoir, pour observer les petits chinois les cuisiniers réaliser à la commande vos plateaux de sushis, makis et autres petits mets raffinés fabriqués en 1h et que vous allez mettre 5 secondes à engouffrer, voraces que vous êtes.

Un vrai budget puisque les assiettes ne sont pas données, mais vraiment ça vaut le coup tellement c’est bon !!
Et original, en plus, puisque le poisson ne manque finalement pas du tout et on retrouve ce goût d’iode grâce aux feuilles d’algues.

2 assiettes de sushis (environ 50 sushis. Ben quoi, on avait faim !) + 1 jus de fruits + 1 verre de vin : environ 25 €

arequipa

Chaqchao Café et chocolaterie

Si vous êtes en manque de carrot cake vous pourrez en manger un très bon au premier étage de la chocolaterie, accompagné d’un capuccino ou d’une autre pâtisserie si prendre 18 kilos ne vous fait pas peur.
Au rez-de-chaussée, la chocolaterie dont je vous parlais plus haut vend ses diverses plaquettes, ses truffes, ses cosmétiques au chocolat, et vous pourrez aussi prendre rdv à l’accueil pour un cours de fabrication.

Bonus :

Please follow and like us:

4 Comments

  1. Gillou

    Je vois que vous préférez vous empiffrer plutôt que vous cultiver. Finalement l’entrée au couvent n’était pas si exorbitante…Ah Ah.Ah…

    • Hahaha je plaide coupable ! Je préfère de très loin le chocolat noir aux monastères !!!

  2. Gillou

    Sans parler des sushis ..

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *