Notre coup de coeur absolu, Nusa Penida, c’est Bali il y a 30 ou 40 ans. Presque pas de route, 4 touristes croisés en 8 jours sur place et surtout des paysages à couper le souffle. Si tu passes par Bali ne loupe surtout pas cet endroit magique (même si on aurait aimé le garder pour nous)

Nusa Penida

Voici des raccourcis pour les gens pressés 🙂

Que faire à Nusa Penida (Partie Ouest)?
Que faire à Nusa Penida (partie Est et Sud) ?
Où dormir à Nusa Penida ?

 

Comment venir à Nusa Penida ?

En majorité, on arrive à Bali par l’aéroport de Denpasar.
Si vous arrivez de France, notre conseil et d’atterrir à Jakarta et de prendre le plus vite possible (Jakarta, c’est atroce) un vol low cost pour diminuer sensiblement le prix du billet pour arriver à Denpasar.
Si tu suis ce petit conseil, tu risques de gagner plusieurs centaines d’euros.
Pour trouver les meilleurs vols low cost, tu peux utiliser Skyscanner, c’est là que nous trouvons les meilleurs prix.

De Bali, pour se rendre à Nusa Penida, le plus simple est de prendre le bateau à Sanur. Il y a plusieurs petits commerces qui proposent des allers/retours depuis Kuta et les alentours. Nous avions pris des billets à Legian ou Seminyak (navette de l’hôtel jusqu’à la ville de Sanur fast-boat aller/retour : 400 000 Roupies par personne, soit 54 € pour 2).

Si tu réserves un hôtel en avance via booking, demande à l’hôtel de venir te chercher au port (ils le font à peu près tous).

 

NUSA PENIDA C’EST MON DADA
PARTIE 1

Tout d’abord, je tiens à m’excuser pour cette rime lamentable.
J’ai eu très peu d’inspiration pour écrire ce titre, parce que figurez-vous que les 400 coqs de notre guesthouse m’ont réveillée à 4h du matin, et que je n’ai pas pu me rendormir après.
J’espère très fort qu’ils mourront d’un cancer du larynx ou qu’ils finiront en Chicken wings (#vegan)

Voilà, maintenant que le décor animalier est posé et que mes excuses sont faites, voici pourquoi Nusa Penida nous a rendu gaga (celle-ci n’est pas meilleure non plus).

DSCF3964

En Indonésie depuis quelques jours, et ayant passé 2 jours enfermés dans un Hôtel 5 étoiles à Jimbaran à chasser des pokémons pour l’anniversaire de Steven, nous avions quelques jours à occuper en attendant le 7 et l’arrivée de nos amis français à Bali.

Ok, on fait quoi, on va où ?

Il était clair que nous n’allions pas rester à Kuta, un petit tour sur la plage et dans la ville nous avait bien suffit : les vacanciers qui boivent des bières sur la plage en faisant du surf entassés et en se sentant très inspirés par leur coupe de cheveux et leur swag, aloha et compagnie, merci au revoir !

Un petit tour sur internet nous apprend l’existence d’une petite île à 30 minutes de fast-boat de Bali : Nusa Penida.

Allez, on tente ça.

Nous montons dans le mini-van en direction du port, avec un autre couple assis à l’arrière.

Ah bah tiens, des français !

1 minute à peine pour réaliser que les deux autres personnes avec nous sont eux aussi français et qu’ils partent eux-aussi passer 3 jours sur la même île.

Les deux bordelais d’adoption (coucou ma ville <3) ont la belle vie puisqu’ils partent faire leur dernière année de master en marketing à Bali pendant 4 mois !

Le trajet dure quelques 15, 20 minutes qui nous offrent le temps de sympathiser… et même plus, puisqu’emballé c’est pesé, nous passerons l’ensemble du séjour tous ensemble !

Arrivés sur l’île après une traversée courte mais houleuse, nous sommes lâchés sur le port où une navette gratuite est censée venir nous amener jusqu’à notre guesthouse.
Évidemment nous ne la trouvons pas par je ne sais quelle mystérieuse raison, et nous voilà embarqués dans des négociations sans fins avec un couple de Hollandais, pour réduire le coût totalement invraisemblable du tuktuk.
(nos amis n’étant pas au même hôtel, ils sont partis à l’opposé).

BREF ! Arrivés à The Mél Homestay, nous voyons sur le comptoir de la réception une pancarte portant notre nom écrit en énorme… la fameuse navette loupée…

Pourquoi Nusa Penida c’est le paradis

Y’a personne !!!!!!!

C’est incompréhensible. L’île est magnifique, un des plus bel endroit qu’on ait fait depuis 4 mois, et pourtant c’est vide.
Vide de locaux, vide de touristes, vide d’hôtels…

Le paysage est donc magnifique puisque pratiquement pas détruit, avec des milliers de cocotiers, des falaises de pierre noire, une eau cristalline qui laisse apparaître les poissons à la surface, des lagons turquoises à couper le souffle…

En un mot : splendide.

Nous avons même demandé au gérant de notre homestay pourquoi personne ne venait sur cette île, et il nous a répondu que les gens ne la connaissaient pas car ils s’intéressaient généralement à Bali (voire aux Gili) mais que du coup les gens préféraient rester sur Bali, pour sa « notoriété » sans doute.

Incroyable. Une telle pépite méconnue de tous. Juste une chose à dire :

TANT MIEUX !

Parce que du coup nous avons passé 3 jours et demi tranquilles tous les 4, avec les plages parfois pour nous tout seuls, au milieu des locaux sans croiser pratiquement aucun « western », à profiter des paysages magnifiques sur des routes quasi désertes, à nager au milieu des poissons multicolores et des… raies Manta !

En vrai j’avais envie de cacher cet article pour garder jalousement ce petit paradis, puis je me suis dit que Déclic & des claques servaient quand même à partager les bons plans et que c’était finalement l’essence même de notre blog…

 

culture confiture

Nusa Penida, un peu d’histoire

 

Un site de plongée fantastique

Nusa Penida est une île indonésienne de la province de Bali, située tout proche de deux autres îles : Nusa Lembongan et Nusa Ceningan, plus connues et plus fréquentées.
Le détroit de Badung sépare l’île de Bali.

Reconnue comme l’un des meilleurs spots mondiaux de plongée, l’île a la particularité d’abriter les Mola Mola ou Sunfish en Anglais, d’énormes poissons très moches et plats mangeant des méduses (déjà rien que ça c’est bizarre) que l’on peut observer en plongée entre août et septembre.
Ces énormes poissons mesurent en moyenne 1m80 pour 1 tonne, mais peuvent atteindre jusqu’à 3 mètres.

Mola Mola

En dehors de ces Mola Mola, l’île a la chance d’abriter des fonds marins vraiment extraordinaires car peu abimés par les bateaux et par ces cons de touristes qui marchent dessus et qui détruisent les coraux (je hurle).

Attention, par contre : la plongée dans les environs des Nusa est réservée aux plongeurs expérimentés. Les très forts courants en font un spot dangereux.

 Nusa Penida

La culture des algues

Les habitants de l’île (mais aussi de ses deux petites sœurs Nusa) vivent pour beaucoup grâce à la culture d’algues rouges et vertes qui s’est développée dans le milieu des années 80.

Les algues poussent en eau peu profonde et on peut voir les champs se dessiner à travers la surface transparente de l’eau, formant des carrés foncés comme une mosaïque.

Après la récolte, les algues transportées vers la terre dans des grands paniers en bambou sont d’abord triées : la culture se fait au moyen de cordelettes où s’accrochent les algues. Il faut donc couper toutes ces cordes et dégager les plantes.
Ensuite, elles sont déposées sur le sol sur des bâches pour être séchées au soleil.

Impossible de passer à côté tant l’odeur d’humidité âcre qui s’en dégage est forte !

Une fois sèches, elles sont exportées dans le monde entier : on utilise la gélatine extraite de ces algues molles dans l’industrie agroalimentaire, notamment comme épaississant pour certains produits laitiers, aliments diététiques ou glaces ; mais aussi comme liant dans les cosmétiques.

Une île maudite

À l’époque, cette île était une « île des bannis » où s’exilaient les persona non grata de Bali. C’est sans doute une des raisons pour laquelle le tourisme s’est très peu développé.
Mais aussi, parce que le démon Ratu Gede Mecaling, vivant selon les légendes dans le détroit de Badung (qui sépare l’île de Bali), était accusé de véhiculer diverses maladies jusqu’à Bali.

Avec les très forts courants qui entourent Nusa Penida, beaucoup d’accidents de pêcheurs, de surfeurs ou de plongeurs, emportés au large de Java, ont alimenté la mauvaise réputation de l’île.

De plus, l’île a été le lieu d’une flopée de légendes urbaines : base militaire cachée, projet de centrale nucléaire sorti d’on ne sait où, usine à charbon diabolique…

Une île sauvage

Nusa Penida compte 45 000 habitants, pour une superficie de 247 km2, soit à peu près la taille d’Amsterdam (qui elle a 800 000 habitants…).

Vivant très très peu du tourisme, mais plutôt d’agriculture traditionnelle ou de culture d’algues, Nusa Penida est ce qu’on appelle une île « dans son jus », même si certains habitants déplorent le manque d’exploitation touristique de l’île qui engendre la fuite des jeunes vers Bali.

Une dizaine de guesthouses ou d’hôtels (en 2013, seulement 1 seul hôtel existait) sur toute l’île et qui se trouvent pratiquement tous au Nord ou sur la partie Ouest de l’île. Trois, quatre supermarchés « en dur », le reste de l’alimentaire s’achète dans des petits warungs en bois.
Des routes défoncées, certaines pas encore goudronnées. Presque aucun panneau indiquant les spots à visiter.
De la jungle, beaucoup de jungle.

Et surtout, l’ensemble de l’île raccordée en électricité seulement depuis 2013.

source : lagazettedebali.info

Nusa Penida

Que faire à Nusa Penida (Partie Ouest) :

Un milliard de choses. Tellement d’ailleurs qu’en 3 jours nous n’avons eu le temps que de faire un côté de l’île.
Et c’est pour ça que nous y sommes retournés deux fois.

Nusa Penida

Crystal Bay

Située à l’ouest, c’est la plage la plus accessible. Plage de sable gris foncé, eau claire et turquoise, fonds marins colorés et magnifiques, cette plage a tout pour plaire !
En heure de pointe, ça donne même ça : photo du dessus.

Vous avez des escaliers au bout de la plage qui grimpent et vous amènent à une petite crique de l’autre côté. Attention au vertige !

En prime : le coucher de soleil juste sur Crystal Bay !

 

DSCF3982

Nusa Penida

Nusa PenidaIls ont eu de la chance de voir encore une tortue

Jackpot sur cette plage où nous sommes allés tous les jours : un petit restaurant qui ne paye pas de mine mais qui fait de la cuisine délicieuse et pas chère : mention spéciale pour le poisson grillé et sa sauce aux oignons épicée ainsi que les brochettes de thon et ses haricots aux cacahuètes, un régal !

Parking scooter : 2 000 Roupies pour la journée

 

Nusa Penida

Angel’s Billabong

À l’ouest aussi de l’île, plus loin que Crystal Bay, et sur des routes désastreuses comme dit plus haut, ce spot vaut quand même le détour : un lagon turquoise et vert où l’on peut voir de petits poissons barboter tranquillement.

Malheureusement, pas de baignade conseillée ici puisque cette piscine naturelle est très dangereuse : des énormes vagues qui arrivent à des intervalles totalement random s’engouffrent à l’entrée, et soit vous fracassent contre les rochers, soit vous noient, au choix !

C’est beau donc c’est dommage de ne pas en profiter, mais ça serait con de mourir pour une jolie photo Facebook quand même ! Alors on reste au bord, on s’extasie et on regarde la grosse vague arriver pour penser tout haut « Ah ouais, quand même…! ».

 

Nusa Penida

Nusa Penida

Broken Beach

Juste avant d’arriver à Angel’s Billabong vous arriverez par Broken Beach où vous aurez une vue sur cette falaise trouée (je sais pas trop comment la décrire mais bon, vous voyez bien sur la photo, hein !).
Encore une fois je ne précise pas la couleur de l’eau et sa clarté, blablabla.

 

Nusa PenidaCoucou c’est nous ! Avec à droite Victorine et Kévin

Pura Goa Giri Putri

Situé dans le village de Karangsari, le temple Goa Giri putri se trouve dans une grotte, au Nord Est de l’île.
Pas très bien indiquée, il va falloir bien observer les panneaux ou demander votre chemin pour repérer l’accès.

Après une cinquantaine de marches de 3 mètres de hauteur, pendant lesquelles on suffoque et perd l’équivalent de notre poids en eau, on arrive sur un genre d’habitation où plein d’indonésiens nous saluent, nous serrent la main, nous accueillent avec force sourires et nous font enfiler un sarong si tu n’en as pas de convenable, avec une grosse ceinture jaune.

Après ça il faut rentrer son prénom et sa nationalité dans un registre puis faire une donation de quelques roupies dans une urne.
À partir de là, ils s’amusent à te faire tourner gentiement en bourrique en te disant que tu dois marcher seulement sur tels carreaux du carrelage en comptant jusqu’à 4, et si c’est pas bon tu recommences, et si tu fais ça bien tu as le droit de rentrer dans la fameuse grotte dont l’entrée est bien cachée derrière des tissus (pendant ce temps-là ils t’observent en riant).

EDIT : Steven pense que c’était parce qu’ils étaient en train de refaire
le carrelage qui mène à l’entrée de la grotte, et que donc comme ce n’était pas sec,
il fallait marcher seulement sur certains carreaux.

Alors là, attention !

Si tu mesures 55 cm c’est ok.
Au dessus de cette taille il va falloir marcher en canard pendant 2 mètres en évitant de te cogner contre les parois rocheuses (don’t worry, parcours approuvé par une claustrophobe).
On arrive ensuite dans une iiiiiiimmense grotte-temple, aussi large que haute, avec une hauteur sous plafond à faire pâlir un agent immobilier.

Quelques éclairages qui illuminent faiblement les parois où tournoient de petites chauve-souris, des bancs pour suivre la cérémonie, puis tout au bout des énormes ananas en papier rouge suspendus au plafond et un petit monsieur qui nous offre contre une petite donation un rituel traditionnel hindouiste : nous sommes « bénis » avec de l’eau aspergé sur notre visage, visage sur lequel il dépose quelques grain de riz, une poudre grisâtre entre nos sourcils, des fleurs derrière notre oreille et un petit bracelet de fils enroulés à notre poignet.

Un instant suspendu poétique !

 

Nusa Penida

Nusa Penida

Snorkeling

Comme un peu partout sur les îles vous pouvez partir en boat trip faire du snorkeling, ou bien rester à Crystal Bay ou à Gamat Bay où barbotent un million de petits poissons colorés au milieu des coraux intacts. Franchement c’est très très joli.

Si votre passion est d’avoir des branchies pour passer votre vie sous l’eau, allez plutôt du côté de Gamat Bay où il y a plus de poissons qu’à Crystal.

Nusa Penida

Nusa Penida

Boat trip : nous avons demandé sur la plage de Crystal Bay à un gentil monsieur qui proposait des petites excursions pour 150 000 Roupies par personne, soit 20 € pour deux.
Il nous a amené à Manta bay voir les raies, puis au spot de Gamat Bay faire du snorkeling, puis retour sur Crystal.
Environ 1h30 – 2h d’excursion, le matin tôt pour éviter les fortes chaleurs et être sûrs de voir les Mantas.

 

Nusa Penida

Admirer les raies Manta

Une des caractéristiques de Nusa Penida est d’avoir une zone pleine de raies Manta (population d’environ 120 raies), qu’on peut même observer à travers l’eau (cristalline, vous vous souvenez ?) depuis la falaise.

Nous avons décidé nous, tant qu’à faire, d’aller carrément nager avec les Mantas. Héééé ouais.

... Et ben ça fait PEUR !!!!

Les deux garçons en ont vus au moins 4 nager tout autour d’eux, tandis que nous seulement une, mais nous étions restées près du bateau, avec nos gilets de sauvetage sur le dos tellement les vagues étaient fortes, en se tenant la main l’une l’autre tellement nous étions flippées de tomber nez à nez avec une raie…!!

Au final c’était une expérience magique et géniale, les Mantas étant les plus grosses raies du monde, mesurant entre 3 et 5 mètres, avec des branchies énormes.
J’avoue que quand elle arrive sur toi en surgissant de nulle part, c’est très impressionnant, même si ces raies là ne sont pas dangereuses.

Steven a trouvé que c’était majestueux et magnifique, pour ma part je trouve cet animal un peu ridicule, comme une espèce de serpillère qui flotte dans l’eau. Bon.

Nusa Penida

NUSA PENIDA : PARTIE 2

Ayant été plantés en beauté par nos acolytes rencontrés lors de notre premier séjour, c’est finalement seuls que nous sommes retournés à Penida faire la deuxième partie de l’île, comme prévu.

Cette fois-ci nous sommes partis de Gili Meno en direction de Nusa Lembongan (qui nous a laissés de marbre et paru dénuée d’interêt…). De là nous avons pris un petit bateau de Lembongan jusqu’à Penida, juste à côté, pour 100 000 Roupies par personne.

Bien trop heureux d’être retournés sur notre île fétiche, on s’est jetés sur les scooters et en selle pour la partie Est !

Que faire à Nusa Penida ? (partie Est et Sud)

Je précise une bonne fois pour toutes, car c’est valable pour l’ensemble de l’île (à part pour aller à Crystal Bay ou Goa Giri Putri) : les routes sont quasiment impraticables à scooter. Et encore, je suis extrêmement optimiste, voire carrément illuminée quand j’ose définir ça comme des routes.
Ce furent des routes bitumées pour la plupart, sans doute, mais bitumées probablement pendant l’ère du protozoaire, ce qui fait qu’aujourd’hui en 2016 il y a des trous d’obus ou d’éléphants, de la caillasse, des graviers, des pentes de 70 %... et j’en passe.

Si vous n’êtes pas un excellent conducteur, faites-vous conduire (ou n’y allez pas. Ou conduisez prudemment). Ou allez-y à pieds avec votre tente sous le bras parce que l’île est très grande et les distances le sont donc aussi.

Par contre, pour terminer sur une note de meilleure augure, ils ont l’air d’avoir entrepris de re-goudronner les routes, donc les grandes sont en phase d’être refaites (les grandes, j’ai dit, pour les moyennes et les petites, ça sera sans doute la prochaine étape).

Nusa Penida

Nusa Penida

Atuh Beach

Première étape de l’aile Est, Atuh Beach est une plage en contrebas d’une immense falaise qu’on doit d’abord traverser avant de redescendre par des escaliers blancs à flan de montagne pour accéder à la plage.

La vue du haut de la falaise nous offre une vue absolument dingue à 360° et évidemment c’est le vertige assuré.

Nusa PenidaTout à droite, un petit point bleu : un gens qui marche. C’est pour vous donner l’échelle…
Nusa PenidaJ’ai l’air super sereine, assise au dessus du vide (dans ma tête je hurle).

Sur la plage tout en bas, aucun occidental comme d’habitude. Quelques paillotes où l’on peut acheter de l’eau et des bricoles, deux trois indonésiens de Bali venus visiter l’île pour la première fois, et le couple de vendeurs du petit « magasin ».

La plage est de sable blanc, remplie de coquillages de toutes sortes et de coraux échoués. Je m’arrête et je passe une bonne demi-heure à ramasser les plus beaux en souvenirs (je ne vous ai pas parlé de ma passion pour les coquillages ? Voilà, c’est fait).

Nusa Penida

La remontée est plus périlleuse, je sue toute l’eau contenue dans mon corps et fais mon sport pour la journée.
Je ne sais pas quel problème ils ont en Asie avec la taille des marches, mais sachez qu’il faudrait qu’on mesure au moins 2 mètres de haut pour qu’elles aient la hauteur idéale pour les gravir. Et, il me seeeeemble, que vous les Asiatiques, n’êtes pas réputés pour être très grands, hein !

Nusa Penida

Teletubbies Hill

Oui, ils ont osé appeler ça comme ça. Il y a même un vrai panneau.

Bon, ok, c’est mignon comme petit nom, et en plus ça y ressemble vraiment. Ou alors ça ressemble au fond d’écran Windows.
Pour ceux qui sont dans le flou le plus total et qui se demandent de quoi je parle, cette vallée est appelée comme ça car elle ressemble au pays des Teletubbies, ces petits héros débiles rigolos d’un dessin animé pour enfants, qui vivent dans un immense champs de collines vert fluo.

Teletubbies

colline Windows

En vrai ça ressemble plutôt à ça, avec un ciel un peu nuageux :

Nusa Penida

Pour trouver l’endroit, c’est quasi impossible, on a dû demander aux habitants de nous l’indiquer. En indonésien, ce qui était franchement galère à comprendre.

Comme on est trop forts on a réussi.

Pour ceux qui veulent y aller, l’endroit se trouve au Sud du village de Tanglad.
Coordonnées GPS : -8.782046 115.57393
(comment ça fait trop stylé de balancer des coordonnées GPS).

Nusa Penida

Tembeling

Attention, petit paradis !

Après avoir sillonné des routes totalement incongrues : une bande de béton de 50 cm de large au milieu de l’herbe et à flan de colline qui sillonnent sur plusieurs kilomètres, on arrive dans une véritable jungle humide et sombre, pleine de moustiques, où l’on peut tout au bout garer son scooter.
À partir de là, des escaliers et un chemin curieusement pas trop mal aménagé nous emmène à un petit temple dans la falaise. De la roche coule une source qui se jette dans la mer, serpentant entre les pierres en créant de petites cascades.

Deux bassins de baignade, un pour les hommes et un, plus bas, pour les femmes ont été aménagés.

Si celui réservé aux hommes n’inspirait pas du tout la baignade à la couleur de l’eau, trouble, qui paraissait sale et stagnante ; au contraire celui des femmes en bas était limpide et cristallin.

Il n’en fallait pas plus pour que je me mette à l’eau, un peu fraîche mais plutôt agréable avec la chaleur.

Nusa Penida

L’eau douce de cette source est bue par les Nusa Pénidiens (je sais pas comment on dit, j’avoue), puisque nous avons vu deux locaux qui remontaient avec des paniers remplis de bouteilles qu’ils tenaient à bout de bras, grimpant avec peu d’assurance les marches humides qui retournaient à la jungle.

Au pieds de la falaise, une plage de gros galets blancs où viennent s’éclater des vagues immenses et violentes (baignade déconseillée ! Sauf si vous êtes un surfeur pro ou d’un naturel suicidaire. Barbotage autorisé).

Nusa Penida

Nusa Penida

Sur la droite, une sorte de caverne nous ouvre l’espace sur une seconde plage, encore moins praticable puisque de gros rochers effondrés de la falaise juste au dessus lui donnent un aspect vraiment sauvage, voire dangereux (pas chauds pour qu’un rocher nous tombe sur la tête…!).

Nusa Penida

Saren Cliff Point

Juste à côté de Tembeling vous verrez un point de vue indiqué par un petit panneaux en bois.
Encore en haut d’une falaise, une vue dégagée sur le paysage et l’océan, deux trois balançoires pour faire vos photos de profil Facebook et une petite plateforme en bois pour vous reposer (parce que vous êtes fatigués de tant de beauté).

Nusa PenidaJ’aime bien cette photo, on dirait que le ciel et l’océan se confondent.

N’étant pas indiqué sur Maps Me, voici donc les coordonnées GPS de Saren Cliff Point :
-8.774749 115.50137

Nusa Penida

Suwehan Beach

Amis sportifs, c’est le moment d’enfiler vos chaussures de marche et d’avaler vos anxiolytiques !

Pour accéder à cette plage, il faut escalader la falaise sans aucune marches ni rien d’un tant soit peu organisé pour vous aider. C’est démerdez-vous, de toute façon si vous tombez personne ne vous entendra puisqu’il n’y a personne. Ohlol !
Pendant une bonne heure, vous descendez à flan de falaise, au dessus du vide, priant pour qu’aucun serpent ne vienne pointer son nez sur votre route sinon c’est dommage pour vous merci adieu !

Évidemment j’étais en tongs, je geignais à qui ne voulait pas m’entendre, sous une chaleur écrasante sans aucun air puisque des arbustes autour bloquent le vent.

Arrivés tout en bas, à 2 mètres de la plage, s’en était trop, prise d’angoisse à l’idée de ne pas réussir à tout remonter ou de chuter dans le vide, j’ai lâché l’affaire et décidé de retourner au parking.

Steven a quand même pris une petite photo de la fameuse plage de Suwehan, mais c’est bien tout.

Par contre, si vous avez faim, arrêtez-vous à la minuscule baraque en bois à l’entrée de la descente, la petite dame qui cuisine deux, trois plats est adorable et son Nasi Goreng (plat traditionnel indonésien : riz frit avec des légumes dedans et un œuf au plat par dessus) à 15 000 Roupies est excellent.

Nusa Penida

Son mari et elle sont fermiers, ils cultivent entre autres des cacahuètes, des bananes et des noix de coco (avec lesquelles elle fait de l’huile pour cuisiner).

L’endroit ne paie vraiment pas de mine mais c’était très bon, nous avons même re-demandé un deuxième Nasi Goreng à partager.

Nusa Penida

Guyangan Waterfall

Coup de cœur là aussi pour cet endroit totalement dingue : on y accède en descendant les quelques 800 marches d’un escalier construit le long de la falaise, totalement au bord du vide.

Marches parfois en métal, parfois en bois, on tombe de temps en temps sur des cadavres de l’ancien escalier dont les morceaux, totalement rouillés, reposent comme des carcasses sous le nouvel escalier… Rassurant.

Nusa Penida

Vertige assuré, il m’a été pénible d’arriver en bas des marches mais aussi de les remonter, tant parfois la pente est tellement raide que l’escalier se transforme carrément en échelle. Il y a aussi pas mal d’endroits où la rampe est inexistante et où l’on doit enjamber des tuyaux en se tenant à ce qu’on peut autour (soit : rien. Bisous.).
En plus de ça, les marches ne sont pas collées les unes aux autres, laissant un espace (suffisamment grand pour que je passe à travers) où l’on voit le vide à ses pieds.

Glaçant.

Nusa PenidaOn ne voit pas mais j’étais totalement crispée des deux mains à la rampe, en essayant de ne pas regarder autour de moi.

Nusa Penida

En bas des marches on arrive à une nouvelle source d’eau douce sortant des rochers et dégringolant en cascade dans la mer.
Au bout se trouve un temple auquel nous n’avons pas eu le droit d’accéder, n’ayant pas la tenue adéquate.

Nusa PenidaDerrière la porte coupée en deux, le petit édifice autour duquel un homme est en train de prier.

L’endroit est juste totalement improbable et incroyable, mystique et magique, et l’escalier interminable et dangereux lui confère évidemment tout son charme.
Par contre c’est le genre d’endroit qui, d’une part ne pourrait jamais Ô grand jamais exister en France, tant le potentiel de mortalité parait effarant ; mais d’autre part risque fort de changer si le tourisme vient à s’accroitre sur Nusa Penida (j’aime à me dire qu’elle restera toute la vie dans son jus telle qu’elle est… je croise les doigts).

Où dormir à Nusa Penida ?

Pour notre premier séjour nous avons logé au Mél Homestay, 20 € la chambre avec salle de bain privative, clim et petit déjeuner.
Pas d’eau chaude par contre et vraiment un mince filet d’eau dans les chambres du bas, donc gros point noir sur ça.
Vraiment dommage car le gérant et le reste du personnel est adorable, aux petits soins, que le jardin central est très joli et les chambres propres.
Le petit déjeuner inclus de l’hôtel est vraiment très bon, notamment le Nasi Goreng qui est un des meilleurs que j’ai mangé.

 

 

Lors de notre deuxième passage, c’est à Gepah Garden Cottage que nous avons posé nos sacs pour 4 nuits (23 € la nuit mais nous n’avons pas payé la location des scooters).
Les chambres sont des sortes de bungalows en bois, très belles et surtout très lumineuses, ce qui a aussi le désavantage de vous réveiller au petit matin.
Petit déjeuner inclus (3 choix de menu), joli jardin bien entretenu, chambres avec clim et petites salles d’eau sans eau chaude (encore !), mais avec de la pression.

 

Nusa Penida

Nos copains ont logé à Coco Resort : 53 € environ dans des bungalows, avec petit déj, piscine et un lieu vraiment magnifique !
Si vous avez un budget correct n’hésitez pas à choisir cet hôtel, qui en plus est tout prêt de Crystal Bay.

 

 

Never go to Nusa Penida

 

Please follow and like us:

48 Comments

  1. Ca l’air tellement mortel!! du coup ca nous a donné envie de le rajouter sur notre liste! 🙂

  2. Pauline

    Bonjour

    J’aurais voulu avoir plus de renseignements pour se rendre sur Nusa Penida. Avec quelle compagnie de bateaux etes vous partie? Est on oblige de s’arrêter à Nusa Lembongan pour y aller?

    Merci

    • Hello ! Aucune idée, je ne m’en souviens plus, mais nous avions booké notre trajet dans une petite agence de voyage vers Kuta. Le départ se faisait du port de Sanur donc tu trouveras sûrement une agence qui s’occupe de ce trajet là. Nous étions directement allés à Penida sans passer par Lembongan.
      C’est seulement quand nous sommes retournés à Penida, via Gili Meno, que nous avions fait un stop à Lembongan 🙂

  3. larquier

    bonjour , nous sommes actuellement sur Nusa penida …. vous pouvez rejoindre l ile de PADANBAI pour 38OOO rp soit 2,5 euros , avec un ferry en 1H de traversée . sinon vous avez les fast boat ..les prix sont variables à négocier tout le temps .
    Pour dormir plusieurs possibilités , de plus en plus de homestay ..nous sommes au Dive school .. école de plongée..endroit sympa pour 250 000rp avec petit déj …nous partons un peu plus loin au Hari …. tout neuf 6 chambres très propres avec clim …même prix sans petit déj …… nous le prendrons sur le port … en partant à lembogan ……

  4. Catherine

    Salut Pia!
    tu m’as convaincue d’aller à Penida lors de mon voyage en Indonésie dans 2 semaines.
    Merci pour ces top explications. J’y vois maintenant super clair. Les photos sont canons (ton mec aussi d’ailleurs :p).
    Je ne manquerai pas de t’envoyer mon feedback:)
    Ps : tu m’as bien fait rire!

    • Hello Catherine ! Super pour Penida, tu nous raconteras comment ton séjour s’est passé alors, hâte de te lire !
      Hahaha, je transmets à Steven alors :p

  5. Ornella

    Coucou, merci pour toutes ces infos qui vont m aider pour organiser mon voyage. Je voulais savoir concrètement pour quelle partie de l île nous pouvons utiliser les scooters, du moins quels endroit sont praticable? Côté ouest de l’ île praticable et l’ est non praticable? De ou à ou à peu près?
    Vous vous aviez loué des scooters?
    Merci d’ avance

    • Coucou Ornella ! L’ouest, partie crystal bay est praticable. Enfin disons qu’il y a une route à double sens qui parcourt une bonne partie de l’île donc tu peux aller dans l’est et l’ouest sans soucis. C’est juste que certains endroits et plages sympas à faire sont beaucoup plus aventureuses à scooter…!
      On avait loué des scoot directement dans les deux hôtels que nous avions faits, de toute façon en Asie tout est facile, tu trouveras sans difficulté un scooter 🙂

  6. Melanie

    Bonjour!
    Petite question : tu dis que les routes sont impraticables… Mais comment vous vous déplaciez ?
    Car je vais y aller d ici trois jours et j aimerai aller dans Les endroits que tu as postes car ils ont l air dingues
    Mais j ai une petite inquiétude par rapport aux routes
    Merci pour ta réponse

    • Hello ! je suis désolée Mélanie je lis seulement ton commentaire maintenant car on ne pouvait plus accéder à notre interface de blog…! DU coup tu dois déjà y être alors j’espère que tu as pu te débrouiller ! D’ailleurs comment s’est passé ton séjour à Pénida ?
      Pour les routes, en soit elles sont praticables puisque nous l’avons fait, c’est juste qu’elles sont très accidentées (en tout cas quand nous y étions), donc il faut avoir une bonne maitrise du scoot pour réussir à les emprunter sans trop galérer / tomber / mourir dans d’atroces souffrances.

  7. Hello !
    Votre blog est vraiment incroyable ! Très agréable à lire et une vrai mine d’informations. Après avoir lu cet article, nous essayons d’aller de Gili Meno à Penida mais ce n’est pas si évident. On a bien trouvé un fastboat pour aller jusqu’à Lembongan mais une fois sur place (aux alentours de 15 heures), je ne sais pas du tout comme rejoindre Penida. Vous parlez d’avoir pris un bateau sur Lembongan, c’était une navette ou bien avez-vous négocié directement avec un mec sur le port ? (de ce que j’ai compris, la seule navette est à 6h de mat)

    • Hello Simon ! Trop cool ce commentaire :p merci beaucoup, et ravie que le blog te plaise et t’aide pour tes voyages !
      Alors justement on avait fait Meno –> Lembongan avec un gros bateau qui rejoignait Bali, et ensuite on a passé deux nuits à Lembongan avant de partir sur Penida. On avait pris un bateau depuis le port de Lembongan, c’était assez cher (50 000 chacun je crois, un truc comme ça). On avait négocié avec un mec sur le port effectivement ! Un mini bateau, et les horaires étaient tout à fait normaux, on avait plus ou moins décidé de l’heure.
      Perds pas patience haha, il suffit de négocier comme à chaque fois ! Tu nous diras ?

      • Désolé pour le doublon, je ne sais pas ce que j’ai fait ^^. Alors oui j’avais aussi prévu de faire Meno -> Lembongan, puis Lembongan-> Penida mais en prenant le fast boat sur les Gilis, on arrive vers 15h30 à Lembongan dans le meilleur des cas. Et étant donné que les bateaux prennent assez souvent quelques heures de retard, retrouvé un bateau directement en soirée sur Lembongan me parait bien ambitieux.
        Du coup je pense qu’on va prendre une fast boat qui va faire Gilis -> Padangbay, en arrivant à Padangbay vers 12h30. Ensuite nous pouvons prendre un autre fastboat à 16h30 directement pour Penida. Ça nous laisse 4 heures de battement donc ça devrait aller (au pire il y a quelques trucs à voir à Padangbay). En plus c’est le même prix et les compagnie de fast boat sont bien mieux notées que celles qui font directement Gili -> Lembongan. Bref on verra bien 😀

        • Vous n’avez pas du tout envie de vous poser à Lembongan ? Nous on y était restés deux nuits, j’ai trouvé la plage très jolie, même si après l’île en soit ne m’a pas laissé un souvenir impérissable.
          En tout cas si vous voulez aller direct à Penida, ça me semble être le moyen le plus rapide en effet ! Parce que les fast boat ne sont pas si fast que ça en effet, haha !

          • Ça serait avec grand plaisir, mais malheureusement on va manquer de temps et il faut faire des choix. Une autre fois 😀

  8. Hello !
    Votre blog est vraiment incroyable ! Très agréable à lire et une vrai mine d’informations. Après avoir lu cet article, nous essayons d’aller de Gili Meno à Penida mais ce n’est pas si évident. On a bien trouvé un fastboat pour aller jusqu’à Lembongan mais une fois sur place (aux alentours de 15 heures), je ne sais pas du tout comme rejoindre Penida. Vous parlez d’avoir pris un bateau sur Lembongan, c’était une navette ou bien avez-vous négocié directement avec quelqu’un sur le port ? (de ce que j’ai compris, la seule navette est à 6h de mat). Al

  9. Salut ! Merci pour ton blog, ça donne envie !! Du coup on y va demain hihi, je sais pas si tu auras le temps de me répondre d’ici la mais je tente…

    Avec mon amie on est vraiment pas des adeptes du scooter, on en a jamais conduis un et je pense pas que c’est là-bas qu’il faut débuter! Est-ce qu’il y a des taxi sur l’île (taxi scooter ou taxi voiture) ? Ou y’a-t-il possibilité d’avoir un guide qui nous emmène un peu partout ?

    • hello Clara ! Pour les taxis scooter / voiture, je pense que c’est faisable (de toute façon, qu’est ce qui n »st pas faisable en indo ? haha) : je te conseiller de demander à l’hôtel où vous allez si vous pouvez vous faire amener sur les différents spots ! Je sais par exemple qu’au premier hôtel qu’on a fait (celui sur l’article) il proposait ça !

  10. Alexandra

    Bonjour 🙂

    Je voudrais savoir combien de temps avait duré votre excursion pour voir les raies ?

    Pensez-vous qu’il est possible de faire crystal bay (nous serons logés à côté), angel’s billabong, broken bay et atuh beach dans la même journée ?

    Je vous remercie,

    Alexandra

    • Hello !
      L’excursion était en fait plus longue que juste les raies puisque nous avons aussi fait du snorkeling à 3 autres points ! Pour les raies, c’était un peu le temps qu’on voulait, je pense qu’on a dû rester une bonne quinzaine de minutes sur ce spot là.
      Pour Angel’s billabong et Broken bay, c’est au même endroit donc vous pourrez les faire en même temps, idem pour Crystal Bay qui n’est pas loin.
      Par contre Atuh Beach est vraiment à l’opposée, et il faut faire la route (un peu accidentée), la montée de la falaise, puis la descente des grands escaliers un peu casse-gueule avant d’arriver en bas.
      Du coup vous pourriez faire la première partie ouest le matin, et Atuh Beach l’après-midi, ça me semble faisable 🙂

  11. Bertrand

    Hello Pia,

    Je me joins aux autres commentaires pour le grand merci pour le partage d’infos et de spots… On arrive à Bali le 21/07, on reste à Ubud 5 jours puis on monte à Lovina 5 jours. On avait ensuite prévu d’aller sur Gili Air mais du coup en voyant votre blog on a décidé de partir 5 jours sur Numa Penida…Petite question néanmoins: on y va avec nos deux enfants de 5 et 7ans, ça te semble jouable et praticable pour des bambins casse cous mais néanmoins bambins?
    Un grand merci en tout cas pour les étoiles dans les yeux!
    Ber

    • Coucou Bertrand !
      Quand nous y étions ils refaisaient la route, donc maintenant ça doit être bien plus facile de circuler en scooter / voiture ! En plus de ça, pas mal de spots sont accessibles facilement, comme la superbe plage de Crystal Bay (avec son petit resto bungalow à tester !!).
      Nous sommes ravis en tout cas que notre blog vous ait ouverts sur d’autres endroits non prévus au programme 😉 On attend vos retours sur Penida alors ! Et bon voyage à vous et votre famille 🙂

  12. Bonjour,
    Merci beaucoup pour toutes ces infos très très pratiques, et qui m\’ont fais changer mon itinéraires d\’ailleurs!!
    Pour la traversée de Gili Meno à Nusa Penida, combien coûte elle? et la durée?
    Vous avez fais un stop par nusa lembogan?
    Penses tu que 3 jours soient suffisants pour visiter une partie de l’île?
    Merci d\’avance!!

    • Bonjour Sabrina
      Pour aller à Penida depuis Meno, en fait il faut faire un stop par Lembongan, puis ensuite de Lembongan on peut prendre un bateau jusqu’à Penida. EN tout cas quand nous y étions c’était la seule possibilité.
      Pour le temps de trajet de Meno à Lembongan (nous y avons fait un stop de deux nuits, mais n’avons pas été particulièrement enchantés par cette île là), il me semble que la traversée prenait au moins 1h (quant au prix je ne me souviens plus, mais c’était assez cher !).
      3 jours c’est peu pour Penida, sauf si tu ne fais par exemple que la partie ouest (celle avec Crystal Bay).
      Bonne journée 🙂

  13. Hello,

    Merci pour votre blog il est vraiment top et d’une bonne aide pour les autres voyageurs !

    Petite question concernant Lembongan, est-ce que vous y êtes allé et si oui qu’est ce que vous conseillez entre Lembongan et Penida ?? Je n’aurais certainement pas le temps de faire les deux donc il faudra choisir ! Et est-ce que du coup selon vous en plus d’une de ces îles ça vaut quand même le coup de faire une des îles Gili ? ( par valoir le coup j’etends diversité du paysage ou des expériences …).

    Merci pour votre retour 🙂

    • Hello Joris !
      Bienvenue parmi nous, et on est bien content que notre blog vous aide 🙂
      Nous sommes allés sur les deux îles mais nous avons préféré (et de loin !) Penida, qui est beaucoup moins touristique et plus authentique.
      Pour Gili, nous avons fait Air et Meno : l’eau est magnifique et les plages splendides, mais les coraux sont dévastés tout autour, et le manque de civisme des touristes sur ces deux îles nous a fortement déçus. C’est pour ça que si vous n’avez qu’un choix à faire, alors nous vous conseillons Penida !

  14. Marion

    Hello,

    Je voulais savoir si vous aviez des conseils à me donner sur Nusa Lembongan ou Nusa Ceningan ? Quoi faire… ne pas faire ?
    Mais peut-être que vous avez déjà écrit quelque chose sur ces 2 iles et que je ne suis pas encore tombée dessus 🙂 en tout cas je suis preneuse de toutes infos sur ces 2 iles si vous avez le temps de me faire un retour ça serait top 🙂

    Sinon votre blog est vraiment top, vos critiques (positives ou négatives) sont construites et quand on vous lit on peut largement mettre de côté le Lonely Planet 😉

    d’avance merci à tous les 2 et bonne continuation !

    • Hello Marion ! Nous n’avons pas fait Ceningan mais seulement Lembongan où nous sommes restés deux nuits : nous avons dormi au Shipwreck Point inn (https://www.booking.com/hotel/id/shipwreck-point-inn.en-gb.html) pour à peu près 13-15 € la nuit (sans petit dej par contre), et c’était très sympa !
      Nous n’avons pas trop trop accroché avec cette île (nous avons préféré Penida), c’est pour ça que nous n’avons fait que deux nuits !
      Je n’ai pas mon carnet de notes avec moi, mais dès que je le retrouve (soit demain), je pourrais te donner d’autres infos sur Lembongan (où nous avons mangé, le prix exact de la GH etc).

      Merci de nous suivre en tout cas, et nous sommes bien touchés si on peut t’aider autant que le Lonely :p

  15. Salut !

    Merci pour ce témoignage !
    Je vais Faire Bali, Lombok – Gili et Nusa Penida (départ dans 3 jours !!!) mais je souhaiterais te demander pourquoi tu n’as pas accroché pour Lembongan. Vu comme ça ça à l’air top.

    Merci 🙂

    • Salut Paul !
      Je sais pas, on a trouvé ça assez sale, la plage que nous avons faite était jolie mais plutôttouristique, et pour te répondre c’est surtout qu’on revenait de Penida qu’on avait adoré au possible, donc Lembongan a surtout souffert de la comparaison avec sa soeur Penida ! Car en soit l’île est sympa, c’est juste qu’à côté de l’autre, elle ne fait pas le poids (selon nous).
      On attend ton retour sur Penida !!!

  16. Clémentine

    Helloww,
    Je suis tombée par hasard sur ton blog il est juste top top top je pars en Indonésie 3 semaines en septembre et je pense ajouter Nusa Penida au périple !
    J’avais une petite question concernant Guyangan Waterfall, est-ce que la route est facile d’accès ?
    Si on reste 3 jours sur l’île est-ce que c’est suffisant pour faire l’ouest et Guyangan Waterfall? (bon du coup ça fait 2 questions 😉 )

    Merci 🙂

    • Hello Clémentine ! Bienvenue parmi nouuuuus ! Et ravis que le blog te plaise 🙂
      Super pour Penida, on a hâte d’avoir ton retour d’expérience !!
      Pour Guyangan, cette partie de l’île est assez tendax niveau pistes, en tout cas quand nous y étions ! Il faut y aller tranquilles à scooter, ou si vous avez moyen de vous faire conduire en voiture ou avec un pilote local qui conduit le scoot c’est pas plus mal, si vous n’êtes pas trop à l’aise pour conduire !
      Je pense que si tu fais juste Guyangan sur la partie Ouest, en 3 jours c’est faisable ! Attention par contre, les distances sont assez longues.
      Voilà, si tu as besoin d’autres trucs n’hésite pas 🙂

  17. Floheim

    Hello, merci de faire partager ton voyage.
    Pourquoi n’es tu pas allée a Kelingking Beach? Je vois beaucoup de phtos sur internet et ca a l’air incroyable! 🙂
    Difficile d’acces? Privé?
    Merci

    • Hello et bienvenue parmi nous 🙂
      Alors tout simplement parce que cette plage est totalement passée à la trappe par pure mégarde ! #oops

  18. Bonjour,
    Vous nous avez convaincus pour ajouter Nusa Penida dans notre itinéraire!
    Nous n’avons pas encore réservé d’hotel, nous y allons dans quelques jours. Nous nous demandons quel est l’endroit le plus stratégique pour dormir et visiter l’ile au mieux? Près de crystal bay?
    Merci d’avance pour votre réponse!!
    Lucie et JP

    • Hello ! L’idéal c’est d’être à mi-distance de l’est et de l’ouest je pense ! Donc on vous conseillerait Gepah Garden (on a mis le lien dans l’article), parce qu’en plus de ça ils louent des scooters et que les logements sont trop jolis et lumineux ! (et le petit dej de nazi goreng est bien copieux haha).
      Il y a tellement de choses à faire, vous allez vous régaler !

  19. Bonjour quelle compagnie avait vous prit pour aller faire l’excursion pour nager avec les raies ? Merci bcp et merci pour votre site qui est vraiment top, une mine d’info !!

  20. Joëlle

    Des serpillères?? Je suis pliée en deux, non en quatre. J’adore ton écriture 🙂
    Je serai à Bali tout le mois d’avril prochain, j’ai prévu un séjour à Nusa Penida et Lembongan à la fin du voyage. NP est époustouflante!! Ça me donne envie d’y rester plus longtemps que les 3jours prévus 🙂

    • Hello Joëlle !
      Je suis bien contente de réussir à te faire rire à travers mes articles 🙂 (bientôt sur scène pour un One Woman Show à l’Olympia, haha -je plaisante-).
      Trop chouette pour NP, on attend tes photos et ton retour d’expérience avec impatience !

  21. Nicolas

    Hello !
    Nous tenions à te dire un grand merci pour tes infos ! À cause du Mont Agung qui menaçait d’entrer en eruption, nous avons revu la veille de notre départ une partie de notre destination. Du coup on a oublié les iles Gili et nous avons choisi Nusa Penida. Petite recherche sur le net et je tombe sur ton blog et quelle pépite !!!! Tu as rendu notre séjour agréable et magique ! Toutes les infos et les lieux que tu décris sont top ! Ça nous a facilité notre road trip et nous l’avons partagé avec les français que nous croisions la bas.

    Nous n’avons pas fait la partie Sud Ouest vers Guyangan par manque de temps mais le reste était top !
    Petite info pour Tembeling. Nous sommes allé sous l’arche qui ne te rassurait pas trop et la on a trouvé le paradis après les rochers qui s’étaient effondrés. Une petite crique de sable blanc pur, l’océan d’un côté un peu agité mais accessible pour se tremper jusqu’aux cuisses, et de l’autre côté un renfoncement dans la falaise avec des écoulements d’eau douce qui font des mini cascades ! Endroit magnifique !!
    Aussi, les routes sont toujours en mauvais état pour les coins plus reculés. Ils étaient encore en train de refaire les routes pendant notre séjour.

    Pour cette ile, tu avais raison. Un petit bijou non souillé par le tourisme de masse. Les nusa penidiens () sont très agréables (comme le plupart des balinais). Et tout est local.

    Je te redis encore mille merci !!!!

    Nicolas.

    • Hello Nicolas ! On est bien ravis que tu sois tombé sur notre blog et que grâce à lui tu aie pu t’éclater à Penida et découvrir les petits coins cachés qui font tout le charme de cette île !
      Et pour la pépite cachée de Tembeling, vous avez bien fait d’aller explorer, parce que cette crique là nous a échappée…!
      Comment avez-vous trouvé Bali sinon ?

  22. Bonjour
    J\\\’aime ce type d\\\’écriture ! Je me régale.
    A priori toute la planète a lu ton article. Il a même dû être traduit en 5 langues. On est à Nusa Penida et je confirme que c\\\’est top. Mais Crystal Bay est désormais squatté par au moins 5 paillotes, pareil pour Atuh beach. D\\\’ailleurs le goudron des routes d\\\’accès sent encore le chaud. On a pris un speed boat flambant neuf direct de sanur. Dépêchez vous d\\\’y aller …. !!!!
    Manu et sa troupe autour du monde

    • Mon dieu quelle horreur ! Penida est désormais victime de son succèes, on savait bien qu’on aurait dû garder le silence…!
      Profitez bien quand même des brochettes de thon au saté 😉

  23. david, claire ,gabin et come

    bonjour j ai adoré ton blog ,nous partons en famille sur bali et nusa penida pendant 1 mois …bravo pour tes photos et conseilles .nous décollons demain …trop hate merci encore

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *