Une petite sélection de nos plus jolis portraits d’Asie

Tana Toraja

Ces trois enfants ont été photographiés pendant une cérémonie funéraire où nous étions invités au pays Toraja, à Sulawesi.
Loin des jambes de leurs parents, le sourire aux lèvres, ils riaient et jouaient avec moi sans prêter attention aux activités mortuaires qui se préparait sous leurs yeux. L’esprit sérieux et silencieux de la cérémonie n’avait pas de prise sur eux et ils sautaient partout, m’entrainant avec eux dans des partis de chatouilles et de selfies, non loin des sacrifices d’animaux.

Bornéo

Un portrait un peu plus original, une fois n’est pas coutume !
Nous avons fait la connaissance de cette femelle orang-outan, prenant la pose devant l’objectif comme une vraie star, à la réserve naturelle de Semenggoh à Bornéo. Paisible et emplie de curiosité, elle nous a laissé l’approcher de près car son soigneur à ses côtés la mettait en confiance.

Trek à Kalaw

Ce double portrait a été pris en Birmanie lors d’un trek d’une journée autour de Kalaw. Notre guide Ragin nous a amené dans une école où des enfants étaient en train de suivre un cours d’anglais. Nous nous sommes mis dans un coin pour observer cette séance de hurlements et j’ai pu saisir avec mon appareil photo une syllabe prononcée par les deux polissons de droite.

Trek à Kalaw

Ces deux moines Birmans à moitié dans la lumière devant leur chambre étaient ravis de nous voir et d’être photographiés.
J’ai trouvé la scène vraiment belle et très contrastée, entre les lignes rouges du mur, la pièce plongée dans le noir et les murs blancs du bâtiment.

Chiang Mai

Cette photo a été prise à Chiang Mai en Thaïlande, pendant le marché nocturne du samedi soir.
Je me souviens qu’il pleuvait pas mal, que je ne portais qu’une seule tong parce qu’un type l’avait cassée en marchant dessus.
Au détour d’un stand, ma tong à la main, nous avons vu cette vieille dame se protégeant vaguement de la pluie avec sa poche plastique sur la tête et son ciré à pois roses. Furtivement j’ai réussi à photographier son air pensif et triste.

Angkor Wat

Cette petite bouille chinoise jouait à cache-cache avec moi dans le temple d’Angkor Wat au Cambodge.
Elle portait un petit parapluie rose qui la gênait pas mal dans ses tentatives de camouflage. Je dois dire qu’il était vraiment facile de la repérer, avec ses habits fushias et son rire quand elle essayait de capter mon regard, cachée derrière un poteau de pierre.

photogénie level Expert

Ces deux petits à Sa Pa au Vietnam ont pris la pause pendant quelques instants sans sourciller ni même bouger d’un millimètre, pendant que j’essayais désespérément de trouver le meilleur angle pour les croquer.
Visiblement le plus jeune des deux avaient une furieuse envie de sortir du piège dans lequel il s’était fourré, coincé entre un énorme sac de riz et la tête de son frère…!

Sapa

Toujours à Sapa, ces deux petits de l’ethnie Hmongs déambulaient, livrés à eux-même en plein milieu d’une rue.
La jeune fille portait son frère d’une façon totalement désordonnée et il menaçait de tomber la tête sur le béton d’une minute à l’autre, ne cessant de s’agiter de droite à gauche pour espérer gambader sur le sol.
J’ai mis un bon moment avant de réussir à les avoir, la petite ayant compris qu’elle et son frère avaient un énorme potentiel photogénique et souhaitant sans doute garder jalousement pour elle leur beauté juvénile.

dzao

Un de mes portraits préférés, parce que cette Dzao Rouge, Mei Fin, que j’ai photographiée lors de notre trek au Vietnam est d’une grande beauté et que son regard franc et frontal nous transperce l’estomac.
Vous pouvez d’ailleurs lire son histoire dans la rubrique Portrait du blog.

Sapa

Ces deux Hmongs étaient assises au bord de la route, seules, en train de broder des étoffes qu’elles vendaient ensuite aux touristes dans le village. Lorsque nous les avons croisées nous étions à scooter, nous promenons au milieu des paysages magnifiques de rizières en terrasse. Je me suis arrêtée un moment pour saisir ce moment de vie probablement banal pour elles.

Lac Inle

Cette petite mamie birmane était cachée derrière sa porte-fenêtre à Inle, prenant l’air frais du matin et observant, dans l’ombre, les passants. En la repérant, me regardant à la dérobée, je lui ai montré mon appareil photo en lui faisant comprendre d’un geste si je pouvais lui tirer le portrait. Elle m’a jeté un regard perçant en hochant la tête d’un coup sec, un très léger sourire aux lèvres.

Birmanie

Ce tout petit garçon birman, l’air misérable d’un chien battu, était en fait joyeusement balancé par son papa au milieu de leur stand, dans le marché d’Inle. Il s’est sans doute dit que s’il prenait l’air triste je lui offrirai des sucreries, mais je me suis dit qu’avec les noix de bétel qu’il allait mastiquer d’ici quelques années comme tous les autres, il n’avait pas besoin de bonbons pour s’abimer les dents…

Hoi An

Cette photo, prise a Hoi An, m’a valu la chance d’être partagée sur l’Instagram de Fujifilm Asia (j’en retire une petite fierté).
Prise lorsque j’étais sur le fameux pont pagode de la vieille ville, le vieil homme fumant sa cigarette essayait de rentrer en conversation avec Steven, mais il nous était impossible de comprendre un traitre mot de ce qu’il racontait…

à suivre…

Please follow and like us:

3 Comments

  1. Pour ma part, j’aurais ajouté le fils de Mei Fin, le pêcheur à la cigarette de Hi An, et le penseur aux cigares Ti -Ven-Ni-Kol…

    • Je vais rajouter ! Pour la photo du cigare elle n’est pas si terrible que ça je trouve.. et puis il faut que je mette seulement des asiatiques 😉

  2. Merci pour cet article

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *