Extraits du carnet de voyage – El Nido

Notre séjour à El Nido, petit paradis sur l’île de Palawan. Entre barbecue, plage, snorkeling et ballade en scooter, la destination à de quoi faire rêver.

Notre carnet de voyage - El Nido

 

« Samedi 7 mars – Départ pour El Nido

Lever à l’aube et petit déjeuner Pancakes ♥ et bacon sur la terrasse de la guest house, après avoir passé une nuit à 300 décibels : toute la circulation de la ville se faisait a priori au milieu de notre chambre. Extra pancakes pour 50 pesos, elle est pas belle la vie !? Le van arrive en avance (7h30) et on se retrouve avec 11 autres personnes en direction d’El Nido (le nid, c’est pas mignon comme nom ?) 6h de route environ, avec des routes encailloutées et accidentées qui sillonnent le long des falaises et des collines. La végétation est bien verdoyante, on se croirait dans la jungle.
On finit par arriver au bout du monde. Le tricycle nous amène pour 50 pesos devant notre Pensione, le Balay Paragua.
L’endroit est très joli comme d’habitude, tout en bois laqué, et des mangues mûres nous attendent dans notre chambre.

Bar El Nido

Mojito El Nido

On part ensuite manger au bord de la plage dans un resto bar charmant (le Marber’s) qui deviendra par la suite notre fief : poissons grillés, riz, jus de fruits (Steven trouve enfin son jus d’orange), bières San Miguel, salade de fruits et pancakes à la banane pour moi (c’est décidément devenu une véritable passion).
(…)
Le soir nous partons sur la plage faire le tour des restos et nous nous posons dans l’un où il y a plein de lumières multicolores et un chanteur rasta qui nous fait un concert de reggae.

On décide de s’y poser boire un cocktail poseyy (mojito et caïpirinha) et d’y manger. Monsieur se laisse tenter par une pizza (sisi !) et moi par des pâtes au thon (je crois qu’on s’est trompés de pays..).

(…)

Dimanche 8 mars

Lever tôt, nous partons à la boulangerie d’à côté (toujours rempli à toute heure !) prendre deux « banana bread » en guise de petit dej, et départ pour le tour de quelques îles en bateau et kayak (on appelle ça l’Island Hopping).

Dans le bateau nous sommes une petite dizaine. S’ensuit une journée à la découverte de différents lagons, de plages et d’îles tous plus magnifiques les uns que les autres. On regrette de ne pas avoir de Gopro !
À midi, nous déjeunons tous ensemble sur une île splendide du poisson grillé au barbecue, le tout avec du riz et des pastèques.
On fait du snorkelling dans les coraux, au milieu de petits poissons, nous prenons nos premiers coups de soleil et nous rentrons vers 16h, fatigués mais ravis de cette journée.

Island Hopping - El Nido

Le soir nous partons nous promener dans la ville, et assister à quelques minutes de la messe du village, déclamée dans tout El Nido par des hauts parleurs.

(…)

Lundi 9 mars

Petit déjeuner à notre guest house, puis nous partons louer un scooter (700 PP per day) pour aller se balader un peur sous le cagnard. Avec nos casques trois fois trop grand nous partons en direction de la plage de Nacpan Beach (que finalement on ne trouvera pas…).

Petit arrêt aux « waterfalls » où notre guide « Jonjon » nous amène voir… une micro chute d’eau asséchée (après 35 minutes de marche en plein soleil de midi). Il est sympa, il nous apprend quelques phrases en pjilippin qu’on n’arrive pas à retenir, et nous lui apprenons les mêmes en français. Nous rions beaucoup de nos différents accents et de nos prononciations approximatives. Il n’arrive pas du tout à prononcer le mot « il » et, comme tous les étrangers, le « grenouille » si frenchy.

Petit lexique philippin par Jonjon
Après cette seeeeensationnelle découverte du paysage asséché, nous partons dans un petit village bien pauvre faire un tour, le tout sur des routes parfois en terre, parfois en cailloux, parfois même carrément en sable.

Au retour, vers 16h30, 17h, nous posons nos fesses dans le restau-bar La Plage, le long de la route menant vers El Nido, et tenu par des français.
On assiste à un magnifique coucher de soleil sur l’eau à marée basse juste devant nous, le tout en buvant une San Miguel et en dégustant des « pâtes au pistou » et une tarte à la mangue.

Petite parenthèses française où l’on passons commande dans notre langue et où les deux, trois touristes alentours viennent aussi de chez nous.

les pâtes au pistou - El Nido

 

El Nido - La Plage Sunset

El Nido - La Plage Sunset

Le soir, nous retournons dans notre fief, le bar Marber’s tenu par un allemand et sa femme philippine. Nous prenons des cocktails, Steven se sent fougueux et commande deux Jack Daniel’s + 2 cocktails (dont les deux plus forts de la carte). L’allemand vient s’asseoir à notre table échanger quelques paroles et anecdotes : « Le paradis peut être n’importe où, c’est seulement l’endroit où l’on se sent heureux avec les gens qu’on aime ».

Méditons…

Marber's - El Nido

 

 Mardi 10 mars

Comme on a encore le scooter jusqu’à midi, on décide de partir le matin trouver cette fameuse place de Nacpan !
On fait le check out au Balay paragua et on part dans notre nouvelle guest où l’on dormira les trois prochaines nuits, le Lolo Oyong : la guest est très grande et mignonne, avec deux étages et à chacun des étages des petits salons avec de grands canapés et des jeux de société.

Lolo Oyong - El Nido Lolo Oyong - El Nido

On finit enfin par trouver la plage après plusieurs minutes d’errance et de galérance. La route est pleine de nids de poules, mais ça vaut le coup car comme d’habitude c’est sublime.
On s’y baigne un peu (enfin Steven s’y trempe vaguement – jeu de mot inside – ) puis nous rentrons rendre le scooter à El Nido.

Nacpan Beach - El Nido

On part ensuite déjeuner dans un resto de bord de plage (poulet adobo pour lui, et pour moi mon premier crabe ! Tellement chiant à manger, c’était la première et dernière fois). On y reste une bonne heure et demie à écouter Eminem qui passe au haut parleur, et à écrire nos cartes postales.

El Nido

L’après midi passe dans le village une grande fanfare avec des chars et des joueurs de bandas, pour la fête du village. Retour à la guest pour apprendre à jouer aux échecs (pour moi) et à l’awalé (pour Steven). Et le soir après manger nous partons assister à un spectacle de musique et de danse par des jeunes écoliers du village (le spectacle dure au moins mille heures).

 Mercredi 11 mars

Réveil de nouveau à l’aube où blanchit la campagne pour un gros petit déjeuner (buffet à notre guest house : oeufs, pain grillé, fruits, petits pains, confitures, chocolat froid, thé, céréales etc…), puis départ pour une nouvelle journée d’island Hopping avec un nouveau circuit (plusieurs circuits sont disponibles, de A à D).
Bon, je passe sur la beauté des îles, la transparence de l’eau, le goût du paradis à chaque minute, ce serait redondant. On revient encore bronzeyy de la tête aux pieyy mais encore une fois plein de coups de soleil (et c’est pas faute d’avoir mis de la crème, hein !) »

Island Hopping

(…)

Please follow and like us:

6 Comments

  1. Sylvain Le François

    Thx pour l’article, je suis à El nido depuis hier et ça m’est utile 🙂

  2. You always do the right thing. God Bless you.
    Thank you

  3. whoa1h this blog is great i love reading your posts. Keep up the great work! You know, a lot of people are looking around for this information, you can aid them greatly.

  4. Bonjour,
    Vous m’avez bien aidé lors de mon trip de l’an passé à Sulawesi, et sur l’Ile de Malenge.
    Je suis à El Nido et tombe sur votre page en cherchant de bonnes adresses.
    Je vous remercie encore 🙂
    Voyageusement vôtre,
    Gaël

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *