Cuzco 

Cuzco

Cuzco, ou Cuzsco, nichée à 3400 mètres d’altitude (l’occasion pour vous de lire notre article sur le Mal des Montagnes…), est le point de départ d’un dépaysement total et d’un périple empli de légendes et de mystères.
C’est l’ancienne capitale de l’Empire Inca, où vivent aujourd’hui environ 300 000 habitants. On y trouve le fameux Temple du Soleil, le lieu suprême des festivités Incas et dont les écrits des envahisseurs espagnols racontent qu’il était recouvert d’or et de pierres précieuses.

Les Cholitas, ces femmes indigènes au physique particulier, déambulent dans les rues, vêtues de leurs habits traditionnels tout droit venus de la culture Aymara (le peuple originaire du lac Titicaca qui marque une frontière entre le Pérou et la Bolivie) : chapeau melon et longues jupes bariolées superposées les unes sur les autres qui leur donnent une curieuse posture. Sur leurs épaules, des châles de couleurs vives et un énorme sac tissé sur le dos en guise de sac à mains. Et bien sûr, volant derrière elles à chacun de leurs pas énergiques, de longs cheveux noirs tressés en deux nattes serties de pompons.
L’origine de leur surnom « Cholitas » vient du mot familier espagnol «
cholo » qui désigne un métis amérindien venant des hauts plateaux andins. Les Cholitas sont extrêmement actives : vendeuses de rue ou sur les marchés, agricultrices dans les champs, ce sont des femmes fortes au tempérament bien trempé qui gèrent leur commerce sans l’aide ou le couvert d’un homme.

Cuzco
Autrefois discriminées à cause de leurs origines indigènes, les Cholitas s’intègrent progressivement à l’économie péruvienne et font leur chemin dans le monde de la politique ou des médias depuis l’arrivée à la présidence bolivienne (en 2006) d’Evo Morales, lui-même d’origine indigène.

Cuzco

Tout autour d’elles, sur la Plaza de Armas, la place centrale de Cuzco, un grouillement de touristes et de vendeurs de rue en tout genre : bébés alpagas tenus en laisse, tissus multicolores ou charrettes remplis d’avocats. Au loin, les rabatteurs des restaurants vous interpellent dans l’espoir de vous faire découvrir leurs plats emblématiques comme le cuy (cochon d’Inde), l’alpaga grillé ou bien le ceviche (marinade de poissons).

Bref, bienvenue à Cuzco !

Cuzco

Que faire à Cuzco ?

► Aller voir la pierre aux 12 facettes

Dans certaines rues demeurent encore les murs Incas originels : ces incroyables structures sont composées de pierres taillées de façon irrégulières afin qu’elles s’emboîtent parfaitement les unes sur les autres, sans ciment. Cela forme un tout tellement compact qu’il résiste aux tremblements de terre et qu’on ne peut même pas y glisser une feuille de papier entre les blocs. Si, si, allez-y, essayez !
Pour réaliser cette prouesse architecturale digne des pyramides égyptiennes, une de ces énormes pierres a même été ciselé en 12 côtés !

Mais comment a-t-on réussi à tailler et ajuster ces blocs d’une centaine de tonnes de façon aussi méticuleuse ? Et surtout, pourquoi réaliser de telles constructions qui devaient prendre des mois et des mois pour tout assembler au millimètre près ?

Cuzco

► Flâner au marché de San Pedro

Non loin de la Plaza de Armas vous trouverez le mercado de San Pedro où vous trouverez tout un tas de choses à manger, à regarder, à acheter.
Tissus, café, potions magiques, bibelots, porte-clefs, bijoux, statuettes… ils vendent tous la même chose, alors vous aurez l’embarras du choix !
Côté nourriture, les immenses étals de fruits et de légumes vous permettront de faire la découverte de fruits bien chelous et on vous conseille de tous les goûter parce que vous ne les trouverez certainement pas en France !

ArequipaListe non exhaustive de fruits bizarres… plus ou moins bons.

Bonne chance à vous pour photographier les stands et les vendeurs, les andins détestant tous être photographiés (cela tourne parfois à l’agression), il vous faudra doublier d’ingéniosité si vous voulez prendre n’importe quoi en photo.

Inutile de préciser que les prix sont à négocier pour n’importe quelle chose que vous trouverez là-bas !

► Booker un tour pour aller visiter la Vallée sacrée des Incas

► Déguster un super café au Museo del Cafe

Situé à Espaderos 136, pas loin de la Plaza de Armas, le Museo del Cafe est certes, un endroit très occidental, mais vous pourrez vous octroyer une petite pause histoire de boire un véritable café de spécialité comme on les aime. Ici on vous sert les cafés filtres dans des verres à vin que vous siroterez sur la terrasse en regardant en hauteur l’effervescence urbaine. Et Steven le barista confirme : OUI, le café est bon !

En plus de ça il y a un petit musée à voir, avec plein d’explications sur le process, la torréfaction etc.

Où manger à Cuzco ?

La Valeriana

► La Bohème

Mignon petit restau aux affiches françaises rétro accrochées au mur, ici vous y trouverez uniquement des crêpes ! Sarah, une ancienne architecte française, y a ouvert ce resto qui fait aussi auberge de jeunesse. C’est petit c’est mignon, et ça change du quinoa !
Menu du jour à 15 soles (crêpe + jus) et grand choix de crêpes sucrées et salées au menu.

Adresse : Carmen Alto 269-283, San Blas, Cusco.

Green Point

Restaurant végétarien avec des menus à 12 soles.

Sara cafe

Où dormir à Cuzco ?

 

Please follow and like us:

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *